5 étapes pour faire connaitre son entreprise localement

Driventobetter était dans ma liste de podcasts « sérieux » à tester depuis bien trop longtemps. Le premier épisode que j’ai eu l’occasion de tester était en partenariat avec Sales and Marketing Nation, et cherchait à établir la liste des 5 points les plus importants pour faire connaitre sa petite entreprise locale. Le résultat est une liste de très bons conseils que l’on peut mettre en place très rapidement. Pas besoin d’une équipe marketing de 20 personnes pour se lancer, un peu de temps et de bon sens suffisent à assurer l’essentiel. Mais malheureusement, le temps est souvent difficile à trouver, et le « bon sens » est souvent plus facile à mentionner qu’à mettre en pratique quand on a chaque jour la tête dans le guidon. Etant donné que la probabilité que vous écoutiez déjà driventobetter me semble entre « très faible » et « tellement faible que ça ne vaut certainement pas la peine d’être mentionné », je me suis permis de reprendre ici ces 5 points et de les commenter légèrement :

1) Apprends à connaitre tes clients. Qui sont-ils ? En quoi ton produit ou service va les aider ? Qu’est-ce qui va les pousser à sortir leur porte-monnaie pour cela ? Ce point est le plus important et sans doute le plus piégeux. On a l’impression de connaitre ses clients, mais fais une petite enquête, et tu seras probablement surpris du résultat. Si tu as un local, il est toujours possible de laisser une enquête de satisfaction papier. Avec un site internet, c’est beaucoup plus simple : un lien vers un Google Form fera encore mieux l’affaire. Pour augmenter les chances de clients de participer, il est possible de faire gagner un prix par tirage au sort pour ceux qui auront répondu. Dans tous les cas, poser des questions aux clients est un minimum.

2) Un site internet clair et adapté aux mobiles.  Que tu vendes des pizzas depuis un camion ou des connecteurs électriques à des entreprises, il y a de grandes chances que tes clients potentiels te recherchent sur Google. Bonne nouvelle, il n’a jamais été aussi simple d’être présent sur internet. Que ce soit en passant par un WordPress (quelques heures et quelques euros par an en plus du contenu) ou par une agence web (seulement à s’occuper du contenu, mais forcément plus cher…), il est impératif devez d’être présent. Dans tous les cas, il faut s’assurer de 4 choses : ton message principal, tes horaires, adresse et numéro de téléphone doivent être accessibles en moins de 10 secondes, sans avoir à chercher. Il a même été calculé que l’internaute moyen (oui, toi compris) a une capacité d’attention de 8 secondes. Il faut être sûr que votre message soit passé dans ce délai ! Tout ceci en pensant aux « mobinautes » qui représentent désormais un tiers du trafic sur internet. (Heureusement, beaucoup de thèmes WordPress sont déjà responsive).

3) Présence sur les plateformes locales (Google MyBusiness, Yelp…). Encore un service gratuit qui peut compter énormément. Si tu n’as pas recherché un restaurant, un hôtel ou un service quelconque sur Yelp, Tripadvisor ou observé le nombre d’étoiles dans Google Maps, tu fais partie d’une minorité. Il n’y a pas que dans le Guide Michelin et dans la restauration que les étoiles font et défont les réputations. Ces plateformes permettent de noter absolument tout et n’importe quoi. Assure-toi que les informations soient correctes sur ces plateformes, encourage les bonnes critiques (parles-en à tes clients satisfaits), et réponds aux mauvaises.

4) Sois présent sur le réseau social adapté à tes clients. Difficile de jouer encore la surprise en 2015 : les réseaux sociaux sont un excellent moyen de développer une relation pérenne avec vos clients. Tu vise le grand public ? Tu te dois d’avoir une page Facebook. Ton entreprise est plutôt orientée « business » ? LinkedIn est fait pour vous. Tes produits sont très « visuels » et donnent de jolies photos ? Prends un billet pour Pinterest-land. Chaque réseau social a un fonctionnement qui lui est propre et une communauté spécifique. A toi d’en tirer partie !

5) Action ! Du contenu Direct, pertinent, informatif, actuel. On ne vend pas ses produits sur Facebook comme sur son site ou dans sa boutique. Le mot clé principal sur les réseaux sociaux est « engagement ». Ne présente pas tous tes produits un par un. Donne plutôt des astuces pour résoudre les problèmes de ta communauté, et si ces astuces utilisent tes produits, c’est bien sûr un plus. La manière la plus simple d’engager les internautes est la conversation. Quelqu’un commente ta publication ? Réponds-y !
Si tu suis déjà ces étapes, et que tu souhaites passer un nouveau palier, félicitations : Il y a de bonnes chances que ta boite ait déjà atteint une taille respectable, et tu es donc prêt à faire appel à des professionnels de la communication ! Si ce n’est pas le cas, tu as sans doute encore une bonne marge de progression, et tu peux encore t’améliorer avec un peu d’huile de coude sans avoir à avancer des frais.
Partager :
 

Sastien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *